Les livres d’Amélie Nothomb : un voyage vers les profondeurs sombres de l’Homme

« Stupeur et tremblements », premier livre que je lis dévore d’Amélie Nothomb. Un récit biographique captivant qui te tient en haleine jusqu’à la dernière page. C’est ainsi que j’ai découvert mon meilleur écrivain couchée sous ma couette sous la lumière étroite de ma lampe de campus d’école, en train de déguster ce régal littéraire.

Mais, elle ne fut à travers ses autres livres qu’encore plus surprenante. Avec un humour satirique, elle raconte des histoires insolites et réussit à faire de chaque page une passerelle vers la suivante jusqu’au dénouement.  Ses livres sont parfois autobiographiques et parfois des fictions originales. Ainsi, ils nous fait découvrir sa vision du monde actuel et son histoire personnelle depuis son enfance jusqu’à l’âge adulte.

20967772_10212736890550699_1038635452_o

A ce jour, je n’ai pas encore finalisé la lecture de tous ses chefs d’œuvre. Cependant, j’aimerais vous conseiller quelques titres que je trouve intéressants à lire et qui vous feront visiter son univers.

  • « Hygiène de l’assassin » : c’est mon meilleur livre d‘Amélie. Il ne s’agit pas d’une histoire mais d’un dialogue entre une journaliste et un écrivain connu. Prétextat, a-t-elle, appelé le personnage principal : prénom bizarroïde mais vous vous habituerez facilement à ces noms saugrenus avec lesquels elle adore décorer ses personnages. Sans vous gâcher l’objet du livre, il s’agit d’une sorte d’essai, sans en être un, sur la vie, l’enfance, les croyances et la morale. Beaucoup de petites histoires sont cachées dans le dialogue et qui pimentent les interactions entre les deux personnages. Ça se lit presque d’une traite, car les livres font en général une centaine de pages.

Capture

  • « Acide sulfurique » : Je trouve ce livre téméraire et puissant. Néanmoins, beaucoup de mes amis ne partagent pas mon avis. L’histoire relatée, étant extrêmement noire, elle devient hyperbolique jusqu’à frôler le ridicule. Dans ce livre, l’écrivain raconte une histoire semblable aux camps de concentration mais liée à la télé-réalité. Une sorte de hunger game revisité, les personnages sont kidnappés et obligés de prendre le rôle de victime ou tortionnaire dans une télé-réalité sanguinaire. Mais, elle critique à travers cette histoire le passage d’une audience passive devant les horreurs / banalités montrées par les médias à actrice dans la mise en place de celles-ci. Enfin, il s’agit de mon interprétation personnelle du livre !
  • « Stupeur et tremblements «  : un de ses livres les plus « lights » avec l’histoire la plus réaliste. Amélie raconte son premier travail au sein d’une entreprise japonaise, et montre du doigt la rigidité et la sévérité d’un tel régime. Entre manager méprisant et collègues insensibles, elle se  retrouve à faire les tâches les plus ingrates. C’est un livre de poche dynamique et intrigant qui vous mènera droit dans les coulisses du monde professionnel et parfois social japonais.

Aujourd’hui, je suis en train de lire « Les Catalinaires » susceptible de rentrer aussi dans la liste de mes préférés.

21014580_10212736843469522_131894087_o

Ce sont les principaux livres que je vous recommande mais elle en a écrit plein d’autres. Moi qui d’habitude dévore les livres sans prêter attention au nom de l’auteur, cet écrivain m’a particulièrement marquée. Je suis même allée à une de ses séances de dédicace à Paris où je me sentais stressée comme si je repassais mes concours. J’ai attendu avec mon chéri pendant 2h dans la queue pour la rencontrer. Habillée tout en velours noir et avec un chapeau pointu (look assez singulier), elle prenait le temps de discuter avec chacune des personnes présentes en rigolant comme si elle prenait le thé avec ses amis. Elle reconnaissait même les habitués à ses séances de dédicace. Je fus surprise de voir des petites adolescentes, livre à la main, qui faisaient la queue. Après, arrivés notre tour, elle nous a accueillis très chaleureusement et discuté avec nous. Le stress a fait que je  bégayais limite devant elle. Mais elle était tellement spontanée qu’elle nous a mis à l’aise, dédicacé notre livre et parlé de nos origines.

J’attends avec impatience la sortie de son prochain livre et je compte la revoir à sa prochaine séance de dédicace en septembre.

 

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :